AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CONTEXTE ♦ le commencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack Shephard
    AdminThe Leader

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 24

This is me...
Relationships:
Mes objets:

MessageSujet: CONTEXTE ♦ le commencement   Mer 21 Avr - 21:57


22 Septembre
2004



Il était quinze heures précises. Le vol Oceanic 815 en partance de Sydney, qui avait pour destination finale Los Angeles décollait à peine, il y avait eu un peu de retard car un des passagers n’était pas à l’heure. L’homme était maintenant arrivé, et l’avion était donc prêt à emmener les passagers droit vers les États-Unis ! C’était parti. Tout ce passait bien, plusieurs personnes dormaient déjà, d’autres lisaient… enfin, tout le monde avait sa petite occupation quoi ! Et si nous faisions les présentations ? Aux sièges 9E et 9F se trouvaient Bonne Carlyle & Shannon Rutherford, les demi-frères et sœur. Boone était allé en Australie pour sortir sa sœur d’une mauvaise relation, et la ramener chez lui, à LA. Au 23A se trouvait Jack Shephard. Il voyageait seul, récemment divorcé. Il avait mit dans la soute le cercueil de son père, qui devait être enterré le lendemain. Il était chirurgien dans la vie, et était l’un des meilleurs plus jeunes chirurgiens de la ville. Au siège 23D il y avait Rose Nadler, une femme afro-américaine âgée de la cinquantaine tout au plus. Elle était juste à côté de son mari, Bernard qui lui, était assis au 23E. Locke, de son prénom John était assis au 24D. Il était handicapé. Il voulait participer à un « circuit aventure », l’homme contre la nature comme il le disait. Mais l’homme chargé de se trek ne l’avait pas laissé monter dans le bus qui devait le conduire tout droit dans la nature, c’est pourquoi il a prit ce vol pour retourner aux USA. Il était également un très bon chasseur lorsqu’il pouvait marcher. Au 27G, il y avait Claire Littleton, la jeune femme enceinte. Avant de prendre l’avion, elle s’était faite larguée par son copain, et avait appris qu’elle était enceinte. Un médium lui avait dit qu’elle devait garder à tout prix le bébé qu’elle voulait faire adopter. Mais après retournement de situation, le médium lui dit qu’il avait trouvé une famille à LA qui souhaiterais adopter ce bébé. Claire prit donc le vol 815 pour voir cette famille. Aux sièges 27G et 27H, il y avait un Marshall et sa prisonnière ; Edward Mars, et Katherine Austen. Cette dernière était recherchée pour meurtre, elle avait tué son père en faisait croire à une fuite de gaz. Cette jolie brune ne supportait pas que son père batte sa mère tous les jours. Au 29C était assis un jeune blond originaire d’Angleterre. Il s’appelait Charlie Pace. Ce nom vous dit quelque chose, c’est normal, il faisait partie d’un célèbre groupe de rock, du nom de « Drive Shaft », il faisait la basse et quelques fois les cœurs. Il était aussi junkie à l’héroïne à cause de son frère et chanteur du groupe, Liam.

ROSE, regardant Jack : « Il a toujours les doigts qui enflent. Bernard, mon mari, c’est pourquoi il me donne son alliance, et je la mets autour de mon cou. Je ne suis jamais rassurée en avion, mais il me dit que les avions sont faits pour voler ! »

JACK : « C’est un homme plein de bon sens ! Vous en faites pas, je vous tiendrez compagnie jusqu'à son retour des toilettes. »

CHARLIE, allant au toilettes en bousculant Jack :
« Paaardon ! »

KATE, au marshall : « J’aimerais vous demander une faveur… »

MARSHALL : « Tiens, ça c’est la meilleure, c’est vr… »

Tout à coup ils furent coupés par de violentes secousses. Le Marshall avait prit une valise en pleine tête qui l’avait assommé. Les masques à oxygène étaient maintenant tous sortis, un crash allait donc avoir lieu. Kate était restée conscience tout au long du crash. Elle était arrivée à s’enlever les menottes grâce à la clé dans la poche du Marshall. L’avion était en train de s’arracher en trois morceaux ; la queue de l’appareil, le milieu de l’appareil et le cockpit. C’était parti pour survivre sur une île. Il y avait 48 survivants dans le milieu de l’avion, et 22 dans la queue. Il fallait maintenant survivre sur une île, bien plus mystérieuse qu’ils pensaient…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oceanic-flight-815.superforum.fr
 

CONTEXTE ♦ le commencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OCEANIC FLIGHT 815 :: LES INFORMATIONS :: Le début de la fin-